4 destinations fracophones pour votre voyage au Canada.

Généralement, le Canada est un pays officiellement bilingue où l’anglais et le français canadien sont les principales langues véhiculaires. Ce n’est pourtant pas forcément le cas dans les différentes provinces qu’il abrite.

Effectivement, toutes n’utilisent pas nécessairement les deux langues pour communiquer. Donc, si vous prévoyez de séjourner au Canada, découvrez toutes les régions et villes où vous pourrez pratiquer le Français.

1. Québec

Le Québec, province du Canada, est situé dans la partie Est du pays entre l’Ontario et les provinces de l’Atlantique. Avec une superficie de 1 667 441 km², il est la plus grande province canadienne après le Nunavut.

Il compte, à peu près 8 326 089 habitants, composés en grande majorité de francophones. Effectivement, 79% de la population au Québec sont des français contre 21% des anglais et autres. En tout cas, c’est ce que dévoilent les chiffres enregistrés en 2016.

Donc, étant majoritairement composé de français, le Québec est la seule province canadienne où la langue officielle est le français, communément appelé le français québécois ou le français du Québec.

Le Français comme langue officielle

Sur les lieux, il existe même une Charte de la langue française, appelée “Loi 101” qui garantit à tous les habitants québécois une protection de leurs droits linguistiques. Introduite par Camille Laurin en 1977, elle fait officiellement du français, la langue officielle de l’Etat et des tribunaux au Québec.

Mais, elle fait aussi du français la langue officielle du quotidien, que ce soit au travail, dans l’enseignement, la communication, le commerce ou dans les affaires, etc.

La présence de cette Charte avantage particulièrement les touristes français car elle oblige les habitants du Québec à communiquer avec eux dans la langue de Molière où qu’ils aillent.

Que ce soit pour les vacances avec une réservation : location et hébergement, voiture, activité ou pour la vie professionnelle, tous y parlent français. Donc, une fois sur les lieux, il ne faut donc pas hésiter à vous servir de votre langue maternelle.

Un mix Franco-Anglais

Cependant, il ne faut pas s’étonner de leur accent un peu particulier qui rende les phrases un peu plus difficiles à comprendre car la prononciation du français dit, de France et le français du Québec est différente.

De plus, certains mots et expressions québécois ont été puisés dans la langue anglaise.

Vous pourrez alors entendre des vocabulaires très spécifiques au cours d’une conversation comme “frencher” qui veut dire “rouler une pelle” ou “tiguidou” qui veut dire “génial, super”, etc.

Pour plus d’info, lisez cet article sur les meilleurs expressions québécoises.

En tout cas, ce français parlé est juste le résultat d’un mélange très charmant de français et d’anglais. Rien ne sert de le comparer à votre langue natale. Le secret est de l’apprécier à sa juste valeur.

2. Ontario

ontario canada
La magnifique skyline de Toronto

Ontario est une province du Canada qui se trouve dans la partie centre-est du pays. Elle a pour capital le Toronto qui se situe dans le Sud de la province.

Avec sa superficie de 1 076 000 km², elle compte près de 13, 5 millions d’habitants. Ce qui fait de l’Ontario la province la plus peuplée du Canada. Découvrez en plus sur le site officiel : https://www.ontariotravel.net/fr/home

L’anglais est officiellement la langue majoritaire

Seulement, la majorité des ontariens sur les lieux sont des anglais (69,1%) qui parlent leur langue maternelle.

Néanmoins, le reste de la population parle d’autres langues dont 4,2% le français et 26,6% communiquent dans d’autres langues comme l’italien, l’allemand, le russe, l’arabe ou le pendjabi.

Lors de votre voyage en Ontario, il faut donc vous préparer à communiquer en Anglais la plus grande partie du temps.

À moins de tomber sur des ontariens qui parlent le français. 4,2% ce n’est pas beaucoup mais en nombre d’habitants, il y a tout de même de fortes chances que vous en croisez un durant votre séjour sur les lieux.

Astuces pour se faire comprendre à Ontario

Sinon, confiez votre séjour à des agences gouvernementales pour tirer parti de leurs expériences et des nombreux services qu’elles proposent pour rendre vos vacances agréables.

Certaines d’entre elles proposent même des ressources en français pour les voyageurs.

Prenez de quoi traduire, ou un dictionnaire français/anglais histoire de ne pas être perdu. Si vous avez un smartphone avec un forfait international, profitez de google traduction pour vous faire comprendre. Même si ce n’est pas à la pointe de la technologie concernant la traduction, ça fera l’affaire pour faire passer un message clair.

3. Alberta

destinations francophones canada
Le mythique Louise Lake

Pour augmenter vos chances de trouver des canadiens qui parlent français, allez également du côté Ouest du Canada, dans l’Alberta.

Elle est la sixième province la plus vaste du pays avec ses 661 848 km² et la quatrième la plus peuplée avec ses 4,1 millions d’habitants selon les chiffres enregistrés en 2016.

Contrairement aux autres provinces, l’Albertaest catégorisée comme une “province conservatrice”.

Elle se compose majoritairement d’anglais et de plusieurs habitants provenant des quatre coins du monde.

En tout, ils fondent 97,9% de la population albertaine. Les français y sont en petit nombre car ils ne forment que 2,1% de la population. Rien ne sert de vous dire que les chances d’y croiser un natif de la métropole sont assez minces.

Les commerçants sont vos amis

Ne vous découragez pas !

Étant une province touristique, elle reçoit chaque année de nombreux visiteurs étrangers. Parmi eux, se trouvent peut être des français qui adoreront communiquer et partager avec vous.

De plus, de nombreux commerçants y parlent Français à force de recevoir des touristes. Donc ne vous inquiétez pas trop, vous trouverez forcément quelqu’un qui pourra vous comprendre sur place.

Puis, dans cette province, il fait bon vivre et les albertains sont accueillants et très sympathiques que vous vous y plairez forcément. À ce que l’on dit, ils adorent écouter les français s’exprimer en anglais alors n’hésitez pas à venir leur parler.

4. Colombie-Britannique

destination francophone canada
La charmante ville de Victoria en Colombie Britannique

Enfin, voici la dernière destination à vous suggérer : la Colombie-Britannique. E

lle est une province du Canada située dans la côte Ouest, bordée à l’est par l’Alberta et au nord par le Yukon et les Territoires du Nord-ouest.

Étalée sur une superficie de 944 732 km², elle abrite plus de 4 751 600 habitants selon les chiffres enregistrés en 2016.

Des Français en tout petit nombre

Les britanno-colombiens sont majoritairement composés de canadiens et de divers habitants issus du monde entier. On y compte seulement 1,5% de français ce qui réduit vos chances de pouvoir utiliser votre langue natale sur les lieux.

De plus, ces derniers sont, pour la plupart, réunis dans la région du Grand Vancouver et dans la capitale Victoria.

Si c’est votre destination, alors vous êtes un chanceux ! Dans le cas contraire, ce serait dommage de ne pas les croiser.

Quoi qu’il en soit, en Colombie-Britannique, il ne faut pas s’attendre à ce que les habitants vous parlent et vous servent en français comme au Québec.

Néanmoins, cette province mérite d’être visitée tant elle regorge de sites touristiques incomparables dont les 7 parcs nationaux et les 600 parcs provinciaux…